L’association universelle des amis de Jeanne d’Arc

Tout notre site est actuellement en chantier. Rendez-vous dans quelques semaines lorsqu’il aura fait peau neuve !

L’Association Universelle des Amis de Jeanne d’Arc (AUA JdA) a été fondée en 1953. Le général Weygand en a accepté la présidence d’honneur et a participé à son développement et à son action.

Pourquoi l’ AUA JdA ? Pour rassembler ceux qui cherchent à comprendre Jeanne d’Arc et la vénèrent dans toutes les dimensions de son personnage, actuellement réduit à quelques traits de légende.

Où ? L’universalité est une qualité attribuée à l’association, en raison de la signification du message chrétien de Jeanne d’Arc qui s’adresse à toutes les nations. Des liens sont établis ou ont vocation à l’être sur tous les continents.

Dans quel but ? Au XVème siècle, dans des conditions douloureuses, s’écroulent tous les étais de la société et se dissolvent les principes mêmes de l’autorité (deux papes, deux rois). Une bergère de 17 ans, assistée de forces surnaturelles mais conservant toute ses qualités humaines, bloque par ses victoires militaires éclatantes le processus de dégradation et régénère par le sacre le fondement même de l’existence de la France. Aujourd’hui, la restauration de l’image de Jeanne d’Arc, qui a cristallisé les espoirs de tout son peuple, devient impérative devant la décomposition évidente et continue de notre civilisation.

Par quels moyens ? Par la publication d’articles et d’ouvrages, la participation a des émissions de radio, la tenue de conférences, l’intervention sur tous types de médias. Par la publication semestrielle du bulletin de l’Association “Les Amis de Jeanne d’Arc” qui assure entre les membres la liaison et l’information : relatant des événements, annonçant les projets, publiant des opinions. Par la publication annuelle d’études johanniques : “La revue de Jeanne d’Arc”, qui actualise la connaissance de Jeanne d’Arc, y compris dans sa dimension spirituelle.

Avec qui ? L’adhérent, volontaire, bénévole de toute nationalité ou confession, qui adhère aux principes d’universalité de l’association, à sa mission telle qu’énoncée et aux buts qu’elle se fixe, qui respecte l’esprit chrétien de Jeanne d’Arc. Il fait preuve d’initiative dans son cercle. Il propose au chapitre toute action capable localement de faire progresser, d’entretenir ou de défendre la cause patriotique et spirituelle de Jeanne d’Arc. Il peut recevoir délégation du chapitre pour mener à bien, sur place une opération ponctuelle ou de longue haleine. L’Association entretient également des liens avec des interlocuteurs extérieurs, choisis par le chapitre pour servir la cause de Jeanne d’Arc.

Que fait l’AUA JdA ? Le pape Pie XII lui a donné mandat de “prolonger la mission de la sainte de la Patrie par la prière et l’apostolat.” Sans réduire cet impératif religieux et chrétien, mais pour répondre également à son obligation d’universalité, l’AUA JdA étend également sa mission à “approfondir la connaissance de Jeanne d’Arc sous tous ses aspects : scientifiques, artistiques, moraux, mystiques et propager de la façon la plus large les résultats de ses recherches.” En conséquence elle se fixe pour objectif de :

  1. Elaborer la doctrine et en diffuser l’enseignement.
  2. Constituer dans chaque domaine particulier une commission composée d’autorités reconnues chargées de :
    • authentifier de son avis qualifié des assertions doctrinales ou des résultats de recherche avant publication,
    • s’appuyant sur son expérience, conseiller sur la voie et les moyens à prendre en cas de démarches à engager,
    • mener certaines études spécifiques.
  3. Répondre à toute manoeuvre visant à altérer ou fausser l’image de Jeanne d’Arc.
  4. Conserver aux manifestations, spectacles, reconstitutions toute leur véracité historique par des conseils techniques aux organisateurs.
  5. Etendre ses relations avec l’extérieur, en France comme à l’étranger.
  6. Tout en rendant aux autorités ce qui leur est dû, se préserver de toute mainmise politique ou religieuse, parce que l’Association est avant tout culturelle et scrupuleusement indépendante.

Telles sont les responsabilités qui, avec la bonne marche de l’Association, incombent au chapitre général, organe de direction de développement et de gestion.